dimanche 15 janvier 2012

L'église Saint Sigismond de Larressingle

Nous sommes en juillet 2011 et nos amis nous font faire une très belle ballade sous le soleil de Gascogne, à Larressingle. 

Laressingle vient du latin "retro cingulum" qui signifie un lieu entouré de murs.
 
Au début du XIème siècle, l'abbé Hugues, héritiers des Ducs de Gascogne et devenu évêque d'Agen et de Bazas, donne au monastère de Condom sa propriété terrienne de Larressingle. 
Progressivement, le petit bourg s'urbanise et devient une forteresse au XIIème siècle. On remplace l'église primitive par une construction défensive dont la haute tour fait office de donjon. Vers la fin du règne de St Louis (1226-70), Larressingle s'entoure de murailles puissantes, réputées infranchissables. La forteresse des humbles, qui au temps de sa gloire a connu une garnison de trois soldats !!!
Il a été conçue de façon très rationnelle, pour que quelques hommes peu entraînés puisse se défendre.



 Il est encerclé de murailles épaisses sur lesquelles s'appuient les quelques maisons du village et l'église fortifiée Saint Sigismond.
 
 
  
 

On pénètre dans le village par une grosse tour crénelée.A l'origine, les tours ne dépassaient pas la hauteur du rempart, mais au XIVème siècle, l'abbé de Lomagne les fit surélever.                                       
 
  


 


Bâties à flan de muraille, onze belles maisons médiévales entourent les deux habitations qui bordent l'église et le château

 
 
L'église est un bel exemple de bâtiment fortifié. Son arc d'entrée repose sur deux chapiteaux roman, l'un décoré de feuillage, l'autre de couples d'oiseaux.
l'entrée de l'église
 L'intérieur, très pur et dépouillé, est composé d'une travée carrée, voûtée, qui débouche sur une abside voûtée en cul de four. Dans le mur de cette abside, une deuxième nef a été ouverte au XIIIème siècle.
L'intérieur de l'église est très caractéristique de l'art roman. C'est un ouvrage simple et solide, conçu dans une optique de défense.

intérieur de l'église avec sa magnifique voûte romane
 L'église est dédiée à Saint Sigismonnd, roi de Burgondes du VIe siècle. Né dans une famille qui pratiquait l'arianisme, il se convertit au christianisme à la suite d'une guérison miraculeuse et va consacrer une grande partie de ses efforts, de sa vie et de sa fortune au développement du monastère de Saint Maurice d'Agaune (dans le Valais suisse actuel). Mais c'est aussi une personnalité politique au coeur des querelles entre Burgondes et Franccs. Il est le cousin germain de Clotilde, la femme de Clovis. La statue qui est censée le représenter est en fait une reproduction de la statue de Vercingétorix au Mont Auxois et met en valeur le côté guerrier et politique du personnage.
Dans l'église nous pouvons voir de magnifique piliers avec des décorations animales et florales datant du moyen âge
 


  Les fonds baptismaux son de la même époque
 
 
Larressingle est le plus petit des villages fortifié de France (le périmètre des remparts fait moins de 300 mètres), mais très grand par son charme.

 
Il est une des étapes du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire