dimanche 18 mars 2012

Sainte Thècle



Ce 17 Mars, il fait un temps printanier à St Jean de Maurienne.
 Les amandiers de la montagne de Bonne Nouvelle sont en fleurs.


Nous décidons d'aller nous dégourdir les jambes en faisant la grimpette pour accéder à la grotte de sainte Thècle qui se trouve sur la montagne de Bonne Nouvelle qui surplombe St Jean.


La grotte de Ste Thècle se trouve en dessous de la croix que nous pouvons voir au dessus de la chapelle













 
la grotte surmontée de la croix visible depuis st jean







 















 D'après la tradition trois moines irlandais revenant de Terre Sainte s'arrêtent un jour du sixième siècle dans une localité de Maurienne à Volacis (Valloire?). Ils recoivent l'hospitalité chez deux soeurs d'origine noble, l'une s'appelle Tygre ou vulgairement Thècle et l'autre Pigménie ou Piménie.

Sainte Thècle représentée sur les stalles de la cathédrale

Les moines leur parlent des miracles opérés par les reliques de Saint Jean Baptiste dont le corps a été inhumé dans la ville de Sébaste (Samarie) et ensuite transporté à Alexandrie d'Egypte, à l'exception de la tête qui se trouvait à Edesse en Phénicie.
Thècle conçoit l'ardent désir de procurer à son pays quelques parties de ces précieuses reliques.
Elle entreprend le voyage simplement accompagnée d'une servante et se rend sur le tombeau du Précurseur.
Au bout de trois années passées à prier et à jeûner devant le tombeau Thècle fatiguée commence à douter. Un jour, prosternée devant le tombeau elle décide de ne pas se relever tant qu'elle n'a pas obtenu ce qu'elle demandait.
Le 7e jour un pouce apparaît sur le tombeau entouré dune lumière éclatante.
Thècle rapporta les reliques (3 doigts de la main droite) dans la bourgade de Maurienne.
Le bruit de l'arrivée des doigts de St Jean Baptiste parvint jusqu'au roi Gondran de Bourgogne qui veut se charger de la construction de l'église commencée par Thècle, il fait de la ville de Maurienne le siège d'un nouvel évêché et la ville prit le nom de Saint Jean de Maurienne.
Thècle a conservé les doigts et a mené une vie d'ermite dans la grotte.
La tradition fixe sa mort un 25 juin (lendemain de la fête de st Jean Baptiste).
Les reliques sont conservés dans un reliquaire à la Cathédrale de St Jean.
Histoire ou légende? La légende de Ste Thècle est née autour de 2 faits historiques certains : le culte des reliques de St Jean Baptiste en Maurienne dès le 6e siècle et la fondation de l'évêché à la même époque.
Les trois doigts sont l'emblème héraltique du Chapître et de la ville.

Nous entamons la montée par le sentier de Bonne Nouvelle

 
 Sur le chemin subsistent encore quelques "cabottes" de vignes.
Il faut savoir que depuis les Romains sur tout le coteau était cultivé un cépage : le princens, qui a donné un excellent vin rouge jusqu'à la fin des années 1960.
J'ai  le bonheur de me souvenir de tout le coteau parfaitement cultivé et entretenu.
Je me souviens des vendanges et des mulets qui transportaient les caisses de raisins pour être acheminées vers les diverses caves des petits cultivateurs de St Jean qui produisaient ainsi leur vin pour l'année.















 Le sentier a deux destinations. A mi chemin si l'on prend à gauche nous accédons au sentier qui mène à la grotte de Sainte Thècle et si l'on prend à droite nous continuons vers la chapelle de Bonne Nouvelle.

Nous décidons d'aller d'abord à la grotte.
Du chemin nous avons une magnifique vue sur la ville et ses montagnes environnantes
au fond derrière les montagnes : l'Italie

Ajouter une légende


le clocher

notre rue et notre maison


les mamelles de Beaune

les aiguilles d'Arves jouent à cache cache


Nous continuons à arpenter





et nous arrivons à la croix

 Il faut redescendre quelques pas pour accéder à l'entrée de la grotte

un mur en pierre sèche avec un bel arc boutant

l'entrée de la chapelle

l'autel



l'entrée est protégé par une grille en fer forgé


et voilà la preuve que nous y sommes bien allés, nous voici devant l'entrée de la chapelle




Un peu de repos après cette heure de grimpée, et nous entamons la descente avec objectif de nous rendre à la chapelle.

La montée à la chapelle est un chemin de croix essaimé de 3 oratoires. Le premier est dédié à Sainte Anne mère de la Vierge.




Le deuxième à st Joaquim




et le dernier à st Joseph



Encore quelques enjambées et nous arrivons à la chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle




La chapelle fut construite au 16e siècle par le chanoine Antoine Polliac. A l'origine un chapelain logé dans le bâtiment adjacent au sanctuaire desservait un petit village d'une quinzaine de maisons.
Ce dernier fut incendié par la foudre en 1628. La chapelle fut détruite et rebâtie quelques années plus tard.
Vendue en 1795 comme bien national et vidée de son mobilier et de ses ornements intérieurs, la chapelle servit de grange.
Rachetée par le clergé en 1820, elle abrita un nouveau chapelain et créa dans les locaux adjacents une classe de latin regroupant une quinzaine d'élèves.
Le dernier gardien du sanctuaire, Victor Mottard ancien page à la cour des rois de Piémont Sardaigne fut inhumé en 1895 dans le petit cimetière de la chapelle.
La chapelle est toujours ouverte au culte, mais celui-ci n'est célébré que rarement.
La fête patronale de la chapelle a lieu le 25 mars, jour de l'Annonciation.
Une autre tradition consistait à ce que le dernier jour du mois de Mai, les élèves du collège St Joseph, portaient en triomphe une image de la Vierge et gravissaient la colline et assistaient à la messe dans la chapelle.
J'ai vécu cette expérience, c'était le tout début des années 60.
 
Une table d'orientation permet de reconnaître l'environnement




Deux heures de ballade sur le chemin du passé.

2 commentaires:

  1. voilà une ballade bien intéressante... Où sont nos chaussures de marche?

    RépondreSupprimer
  2. retrouvez-les et nous ferons des ballades ensemble!

    RépondreSupprimer