jeudi 24 septembre 2015

Exposition Universelle de Milan 2015 : « Nourrir la Planète, Énergie pour la vie »

  
Le designer Italien, Marco Balich s’est inspiré de la mosaïque de l’harmonie créé sur la Place du Capitole à Rome pour créer au centre de la Lake Arena, l’Arbre de la Vie, une structure en acier et bois de 37 mètres de haut et 25 mètres d’envergure.

Sous la protection de la Madonina (Vierge qui surmonte le Dôme appelée affectueusement ainsi par les Milanais) l’exposition universelle de Milan a lieu du 01 mai au 31 octobre 2015.
Milan accueille pour la 2e fois l’exposition universelle, la 1er a eu lieu en 1906 et son thème était les transports.

Les Expositions internationales ont été créées pour présenter les réalisations industrielles des différentes nations. Elles représentent la vitrine technologique et industrielle des participants.
La première Exposition universelle s'est déroulée à Londres en 1851. À l'origine, chaque pays disposait d'un espace réservé dans un pavillon central. À partir de 1867, les pavillons nationaux apparaissent, chaque nation exposante construisant le sien.

Les expositions universelles se déroulent en principe au moins tous les cinq ans et leur durée maximale est de six mois. 


Depuis l’origine la France a accueillis 18 fois l’exposition universelle ou les expositions spécialisées.

En 1925 Grenoble a accueilli l’expo spécialisée dont le thème était « Houille blanche et tourisme, utilisation de l’électricité."
A cette occasion fut créé le parc Paul Mistral sur lequel a été construite la tour Perret.

A Milan, plus de 20 millions de visiteurs sont attendus dont 1 million de français.
147 pays sont présents pour échanger sur le thème : «Nourrir la planète et Energie pour la vie». « L’objectif étant d’apporter une réponse concrète à une exigence vitale pour l’humanité : garantir des aliments sains et en quantité suffisante pour tous dans le respect de la nature et de ses équilibres délicats, en évitant les excès et l’injustice alimentaire. »
En plus des 147 pays, sont également présents l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les Nations Unies et l’Union Européenne.
 Le Site d’Exposition de l’Expo Milano 2015 se situe au Nord-Ouest de Milan, nous nous y sommes rendus en métro, depuis la station du Dôme jusqu’à la station de Rho Fiera Milano.
La zone d’accès rassemble les guichets de la billetterie.
 
Une fois les contrôles passés,  nous empruntons la passerelle piétonne Expo-Fiera (PEF) pour rejoindre le Site.

Cette expo est gigantesque et très bien organisée. Sur les 147 pavillons nous n’avons réussi à en visiter qu’une quinzaine pendant les 12heures passées sur le site.
Les files d’attente sont monstrueuses : jusqu’à 3h d’attente pour accéder au pavillon italien, sinon il faut compter 1h à 1h30... Mais les gens sont très disciplinés.
Les espaces sont immenses et malgré la foule dense, nous n'avons jamais eu le sentiment d'étouffement ni d'insécurité.
Rien à redire au niveau de l'organisation,les indications sont claires et les espaces de repos sont nombreux.
 
 
 
 

 


Je présente ici les pavillons que nous avons découverts et visités au fil de nos pas et de notre inspiration.


Le premier pavillon est le Pavillon Zéro de Davide Rampello et Davide De Lucchi.
Davide Rampello dit « L’objectif est de proposer un récit qui part de la mémoire de l’humanité, passe par ses symboles et ses mythologies trace les différentes phases de l'évolution de son rapport avec la nature de la domestication du monde animal et végétal à l'invention des outils de travail et de conservation – pour arriver aux fortes contradictions de l'alimentation contemporaine. C’est un parcours émotionnel qui part d'un récit universel pour se muer en histoires individuelles. »
 


Le pavillon France
Il prend la forme d’un bâtiment territoire tout en bois du Jura, représentant un paysage inversé. Il met en avant l’agriculture, la pêche, l’aquaculture et l’agroalimentaire français, sur deux étages, à l’image des halles.
La Savoie est à l'honneur.
Le  pavillon France c’est aussi 3 600 m2 de surface, 1 000 visiteurs attendus par heure et 20 M€ d’investissement public répartis entre 7 ministères engagés dans l’événement.


Le pavillon britannique
Il s’inspire d’une ruche et est tout à fait impressionnant et original.
Il montre aux visiteurs les nouveautés et les innovations qui s'appliquent à chaque maillon de la chaîne alimentaire, de la semence au plat, du champ à la table. Les technologies agraires, la sécurité alimentaire, la nourriture et les boissons, les aliments fonctionnels, la logistique, l'ouverture au marché global, les collaborations internationales.
 

 


 


Le pavillon Israël
L’expo donne l'occasion à Israël de montrer qu’il est un pays jeune mais qui possède une culture vieille de trois mille ans et qui a su, par le travail, la recherche et le développement, rendre fertiles de nombreuses terres arides. Cet effort en a fait en soixante ans un des premiers pays dans le domaine de la science et de l'innovation.
Le pavillon conçu par l'architecte David Knafo est un jardin vertical : un mur de 70 mètres de long et 12 mètres de haut, entièrement habillé de plantes, dont les fleurs et les couleurs changeront avec les saisons. Cet impact visuel a pour objectif de libérer le pays de son image de territoire aride et de montrer comment le pays a su lutter contre la désertification.



Le pavillon Uruguay
Sous la devise « La vie pousse en Uruguay », le pavillon Uruguayen présente les caractéristiques et les qualités qui font de l’Uruguay un pays reconnu pour la qualité de vie de ses citoyens, ses soins en matière d’énergie, ainsi que la provenance et la qualité de sa nourriture.
Très beau documentaire projeté sur grand écran.
La sculpture est de Pablo Atchugarry  Cet artiste est né à Pablo Montevideo en 1954.Il a commencé sa carrière d’artiste par la peinture puis il a découvert la sculpture. Il travaille aussi bien le ciment que le fer et le bois.

Le pavillon USA
Le pavillon des États-Unis a la volonté de témoigner de la suprématie des États-Unis dans le secteur agricole mondial.
Ce pavillon a 2 étages et dispose d’une terrasse panoramique, d’un auditorium, d’un café, et d’une cour interne. Les murs sont habillés de jardins verticaux, composés de diverses essences végétales venant des 50 États du pays.


Le pavillon Allemand
Le pavillon allemand est sous le signe de « Fields of Ideas » (champs d’idées) dont le mot d’ordre est : « Be active » (soyez actifs). On accède au pavillon futuriste par une rampe en bois. La façade du pavillon dispose d’une ventilation naturelle qui donne à l’intérieur des températures agréables. Plusieurs variétés de bois locaux issus de forêts allemandes ont été utilisées donnant une diversité de couleurs sur le toit et la façade. A l’entrée, nous recevons un «seedboard» (plaquette en carton), qui permet la découverte interactive du lieu.
 
 



La dernière salle nous réserve un show musical fort sympatique
 

 Le pavillon Chili
Le Chili est un acteur international important de l’agroalimentaire grâce à sa production de fruits et ses exploitations maritimes, le Chili est soucieux d’une agriculture durable, et met en avant ses petits producteurs propriétaires d’exploitations respectueux de  leur environnement. Nous pouvons voir et acheter un grand stand de Piscos et de vins méconnus du grand public, d’artisanats en tout genre, et même des fruits et légumes cultivés dans le plus grand respect de la terre par des petits producteurs. Un diaporama su écran géant vous fera découvrir la beauté du pays.
 
 

 



Le pavillon Chine
L'intérieur du pavillon permet de découvrir la civilisation et la philosophie agricoles de la Chine, mais sert aussi à promouvoir des événements qui auront lieu en Chine (Expo horticole de Pékin en 2019 ou construction du World Expo Museum à Shanghai.
Présentation du calendrier luni-solaire et du syncrétisme entre l'homme et le paradis.
Présentation aussi de la diversité de la terre chinoise, et l’équilibre entre homme et nature.Le pavillon est impressionnant par sa taille et son design particulier, constitué de courbes évoquant un paysage naturel pour un rendu finalement très moderne. Son toit, réalisé en bambou et capable de filtrer la lumière naturelle, imite ainsi les vagues du blé, tout en faisant rappel à l'architecture traditionnelle chinoise.
 






l'architecture et les néons colorés représentent les ondulations des champs de blé.








Le pavillon Russie
Le pavillon russe frappe l'imagination des visiteurs par sa taille et ses éléments créatifs. Le détail le plus remarquable est l'auvent avec un toit fait des miroirs. Il fait penser à un tremplin olympique. Il célèbre également les objectifs atteints par les scientifiques du pays, notamment Nikolaj Ivanovič Vavilov, botaniste et généticien, pionnier dans le domaine de l’étude de la biodiversité, et Dmitrij Ivanovič Mendeleev, inventeur du tableau périodique des éléments. Un  grand bar avec cuisine propose des plats typiques de la Fédération russe et nous offre du thé.















Le pavillon  Monaco
Un édifice constitué de 19 containers et surmonté d'un toit végétalisé veut montrer les enjeux et les opportunités du recyclage. La protection de l'environnement est l'un des chevaux de bataille du prince Albert II. Avant de nourrir la planète, il faut penser à ne pas la détruire.
Le pavillon conçu par Enrico Pollini rassemble 3 éléments forts :
Les conteneurs, symboles des réseaux de distribution de la nourriture;
Le toit en forme de tente, symbole des abris de certaines populations auxquelles la principauté apporte son aide;
Et le jardin suspendu, symbole de la terre nourricière.



Le pavillon  Maroc
A l’intérieur de la Kasbah, le visiteur fait un voyage à travers les sens, la diversité et la richesse des différentes régions du Maroc depuis le Nord méditerranéen jusqu’aux grands espaces désertiques du Sud, en passant par les grandes plaines atlantiques et les montagnes de l’Atlas. Découverte des saveurs, des parfums, des produits et les richesses naturelles de son terroir.
Magnifique espace autour du bâtiment ou toutes les plantes aromatiques sont cultivées, sans oublier les oliviers.



 





Le pavillon Vietnam


Le pavillon vietnamien, une création en bambou de l’architecte Vo Trong Nghia,
Il s’inspire des fleurs de lotus qui s’épanouissent sur les lacs. Le Vietnam souhaite ainsi mettre l’accent sur l’importance de l’eau comme élément indispensable à la vie, et sur le lotus, fleur locale par excellence, qui possède la capacité de purifier le milieu dans lequel elle se développe. Une double signification porteuse d’un message fort, choisie pour représenter le pays.
Des spectacles  traditionnels du Vietnam, avec des instruments populaires en bambou comme le dàn T’rung (xylophone en bambou), le Klongput, la flûte, etc. s’y dérouleront. De l’artisanat en bambou, en bois, en porcelaine, en céramique et en brocatelle est également exposé dans la maison vietnamienne. Il est aussi possible de déguster des produits typiques de la cuisine du pays : riz, café, poivre, fruits secs et fruits de mer.

















Le pavillon Estonie
Le Pavillon de l’Estonie, baptisé «Galerie de», a été conçu pour montrer le visage de ce pays du Nord de l’Europe, jeune, dynamique et en plein développement. Le pavillon présente plus de trente sociétés, la musique, le chant estonien et Arvo Pärt, le design, la culture, la cuisine de rue et les boissons inspirés de la nature, comme la bière de seigle.
L’attraction du pavillon est kiiking, un sport inventé en Estonie : il est possible en se balançant de faire des loopings à plus de 7 mètres de hauteur.
 




















Le pavillon Qatar
Le Qatar est un pays désertique, composé de grandes étendues de sable et de dunes, dont les habitants ont toujours cherché des solutions créatives pour affronter les défis liés au manque de nourriture et d'eau. Il participe à la construction d'une culture du vivre sainement par la promotion du sport, de la recherche scientifique, la gestion responsable de l'eau et des précieuses ressources de sa terre. Le pavillon du Qatar expose les technologies les plus modernes dans une perspective holistique, interactive et informative : il crée une oasis d'innovation, d'invention, d'énergie, d'industrie et de technologies vertes.




 














 Le Qatar présente son pays par projection d'un diaporama sur un palmier en toile géant. Celui ci est visible d'un escalier géant construit tout autour de ce palmier. Très grande poésie et magnifiques jeu des couleurs.
 


 Le pavillon Malaisie

Le premier objectif du pays est d'inviter les visiteurs à repenser leur approche à la nourriture dans une démarche saine et soutenable, à partir d'un mélange unique de cultures gastronomiques d'Asie du Sud-Est, d'un héritage multiethnique et de la biodiversité de son environnement.
Présentation de la forêt équatoriale.
 
















Le pavillon Italie
Et à tout Seigneur tout honneur, j’ai gardé le pavillon Italie pour la fin. 
Cœur symbolique de tout le site, ce bâtiment survivra à l’Expo et deviendra un pôle d’innovation technologique au service de la ville.
 

 
 3heures d’attente pour pouvoir accéder au pavillon, c’est dire l’attrait du pavillon sur les visiteurs.
 
 
L'exposition sur l’identité italienne est l’axe central du Pavillon.
Sur un grand écran un diaporama souligne la beauté de l’Italie avec des paysages et des chefs-d’œuvre architecturaux.
 


 
 
Puis 21 personnages racontent l’histoire de jeunes italiens qui, grâce à leur savoir-faire artistique et manuel, ont trouvé des solutions entrepreneuriales de succès;
 
  
















 Et  21 histoires d’entreprises agricoles, agroalimentaires et artisanales qui racontent la grandeur italienne.




Sur les 12 heures passé sur le sites nous avons pu visiter 16 pavillons sur les 147 présents.
L'architecture de tous les pavillons valaient largement la visite. 
En voici encore quelques uns.




 
 
 
 
 


 

 
 


 
 
 
 



Dubaï accueillera la prochaine exposition universelle en 2020. Son thème sera « connecter les esprits. Construire le futur »
Et le Kazakhstan accueillera en 2017 l’exposition spécialisée dont le thème sera «  Energies durables. Environnement. L’avenir de la planète »


















































































































































































































































































































1 commentaire:

  1. un chouette reportage qui donne encie
    merci à vous deux
    claude

    RépondreSupprimer